Courtier en assurance-vie en ligne : Comment choisir ?

287
comment-choisir-un-courtier-en-assurance-vie-en-ligne
Comment choisir votre courtier en assurance vie en ligne ? | Nouvelle Épargne

Un courtier en assurance vie en ligne ? Pourquoi choisir un professionnel indépendant quand ma banque, traditionnelle ou en ligne, me propose déjà des plans d’épargnes pour investir mon capital au meilleur prix ? Au meilleur prix, vous êtes sûr ? Quels sont les arguments et les points importants à vérifier lorsque l’on choisit de ne pas passer par sa banque pour investir ? Nouvelle Epargne revient sur le sujet du courtier en assurance-vieen ligne !

 

Sommaire de cet article

  1. Courtier en ligne – La définition
  2. Les règles du courtier en assurance-vie
  3. Les qualités d’un courtier en assurance-vie en ligne
  4. Courtier en assurance-vie en ligne ? Comment choisir ?

 


Courtier en assurance vie en ligne – La définition

 

Définition – Courtier en assurance vie

Le courtier en assurance-vie est un professionnel indépendant, très souvent, une société regroupant plusieurs professionnels capables de conseiller et d’expliquer les fluctuations des marchés et des placements. Le courtier en épargne, en ligne, travaille pour le compte d’un client (vous), et est, selon le type de contrat signé, responsable de votre placement d’épargne.

Il observe les fluctuations des fonds d’investissement qui composent votre contrat, vous proposera des arbitrages pour faire évoluer votre portefeuille, il vous préviendra en cas de risques élevés de pertes de performances et bien entendu vous conseillera pour améliorer et diversifier vos placements.

Là où vous êtes bons dans votre activité professionnelle et n’avez pas forcément le temps de suivre les évolutions des marchés financiers, le courtier est un professionnel de la finance et il connait l’information boursière au quotidien.

Dans cette définition du courtier, nous vous éclairons en global sur le métier de courtier en assurance-vie, mais sachez qu’un courtier est très souvent capable de travailler sur plusieurs placements d’épargnes différents. Aussi bien en SCPI qu’en PEA ou encore en investissement direct en Bourse (même si cette partie demande plus de temps et n’est pas proposée par tous les courtiers). Chez Nouvelle Épargne, nous faisons confiance au cabinet de courtage Ferless Conseil, découvrez leurs propositions de placements adaptés à votre besoin et votre disponibilité de fonds.

 

 


Les règles du courtier en assurance

 

Des informations importantes

Choisir un courtier peut sembler simple, mais comme tout acte de placement, il faut faire attention et récupérer quelques informations importantes qui vous éviteront des situations de stress à l’avenir. Choisir votre courtier en ligne vous demandera donc de vérifier quelques informations:

  • Le courtier doit être inscrit dans le registre unique des intermédiaires en assurance et banque – ORIAS. Ce registre informe les épargnants du professionnalisme d’un conseiller.
  • Le courtier est un commerçant; il possède ainsi un statut de personne physique ou morale. Il fait partie de la catégorie des intermédiaires (mise en relation) entre les fournisseurs de produits d’assurances et les assurés (ou clients demandant un produit d’assurance vie). Également, le courtier est soumis au respect du code des assurances (ce code est déclaré et contrôlé par les pouvoirs publics) – En d’autre termes, le cabinet de conseil doit respecter les obligations du code des assurances : devoir, conseil et information.
  • Le courtier souscrit obligatoirement une assurance de responsabilité civile professionnelle. Il lui sera également demandé de justifier d’une garantie financière (celle-ci est obligatoirement souscrite auprès d’une banque ou d’une société d’assurances).

Pour rappel, le courtier ne gère pas directement les fonds qu’il propose. Il les conseille juste car pour le reste c’est à la compagnie d’assurance de gérer la gestion des fonds (société auprès de laquelle vous souscrirez votre contrat d’assurance-vie).

 


Les qualités d’un courtier en assurance vie en ligne

 

Bilan patrimonial, environnement financier et volonté de placement

Un bon courtier se distingue également lors du premier échange financier, à savoir, celui qui concerne votre bilan patrimonial. En effet, en tant que conseiller, un courtier se doit de faire le point avec vous et de vous demander :

  • Quels sont vos rentrées d’argents quotidiennes et quel montant est disponible mensuellement pour une épargne
  • Quel est votre investissement initial disponible ? Et d’où il provient.
  • Quel est votre projet d’épargnecf ci-dessous votre horizon de placement
  • Si vous possédez déjà des actifs financiers (contrats de placements, plans d’épargnes)
  • etc.

En résumé, votre courtier s’intéresse à l’environnement économique, patrimonial et financier qui vous entoure et non uniquement au plans d’épargnes et d’assurances vies qu’il possède et qu’il pourrait vous proposer. Plus son bilan patrimonial concernant vos biens immobiliers, financiers, participatifs, disponibilité, etc. sera complet, meilleure sera l’analyse et la proposition de placement du cabinet de courtage.

 

Votre horizon de placement

L’horizon de placement est très important dans le bilan patrimonial du courtier car sans cette visibilité d’investissement désiré dans le temps, le plans d’épargne proposé risque d’être aléatoire tout en ne correspondant pas, ni à votre profil d’investisseur, ni à votre disponibilité de fonds et encore moins à vos attentes face au risque.

Selon que la durée de placement désiré par l’assuré (vous) à court, moyen ou long terme, le plan d’épargne sera différent. Par exemple, il est impensable d’investir son épargne sur un placement en assurance vie en unité de compte sur un période d’un 1 an, soit un investissement à court terme. Il sera plus judicieux dans cet exemple d’opter pour un livret A ou pour une assurance vie investie en fonds en euro. Sur un placement à court terme : 1, 2, 3 ou 4 ans, optez pour des placements sécurisés – Prenez le temps d’en discuter avec votre courtier.

Contrairement au placement en unités de compte qui est un placement risqué, l’assurance vie fonds en euro ou le livret A ne présentent aucun risque de perte en capital car les fonds investis sont 100% sécurisés et garantis par l’assureur. Et en finance il est important de laisser ses fonds investis assez longtemps si l’assuré décide de placer son épargne sur des placements à risques, plus rémunérateur.

 

La proposition d’investissement

Selon votre profil d’investisseur, votre disponibilité d’épargne et votre objectif de placement, le courtier vous proposera soit un seul plan d’épargne, soit une diversification de placements en vous proposant plusieurs produits d’épargne. Surtout n’ayez pas peur si après le bilan patrimonial, le courtier décidait de scinder votre capital d’investissement sur deux placements différents.

Réfléchissez avant de dire oui, vous en avez largement le droit pour ainsi pouvoir comparer plusieurs propositions financières de courtiers, ensembles. N’oubliez pas de vérifier les tarifs à l’ouverture, gestion et fermeture de plan d’épargne car c’est en général dans ces situations là que les courtiers se rémunèrent. Certains n’hésitent pas à vous proposer des tarifs exorbitant. Vous les repairerez facilement, car ils prennent des commissions sur tout et n’hésitent pas à afficher des coûts d’ouverture de contrat ou de rachat à plus de 3%.

 


Courtier en assurance vie en ligne ? Comment choisir ?

 

Choisir un courtier, d’accord. Oui, mais lequel ? Faut-il que je passe plutôt par ma banque (traditionnelle ou en ligne) ou faut-il que je m’adresse à un courtier indépendant, disponible en ligne ?

Tout est possible et vous pourrez retrouver des propositions de placements très similaires entre un plan d’investissement dans votre banque ou un plan d’épargne chez un courtier en ligne. Voici les quelques différences qui pourront vous aider à faire pencher la balance.

La banque

Vous connaissez les banques traditionnelles et vous savez qu’en général qu’elles feront tout pour vous garder en tant que client possédant un compte bancaire dans leur banque et surtout en tant qu’investisseur de l’un de leurs plans d’épargne (autre que le Livret A). Seulement voilà, les banques proposent des plans d’investissements intéressants mais souvent bien trop coûteux à la gestion, à l’ouverture de contrat, aux versements sur votre épargne et lors du rachat de votre contrat.

Ne confondez pas banques traditionnelles et banques en ligne qui, elles (les banques en ligne), pratiquent des prix bien plus intéressants et auront tendances à vous proposer des avantages plutôt attirants pour une ouverture de placement.

Seulement voilà, une banque à beau proposer des plans d’épargnes, elle s’occupe aussi une multitude de comptes clients (plusieurs centaines de milliers) et ses conseillers géreront votre compte avec très peu de personnalisation; Les conseils seront intéressants et professionnels mais ils manqueront sans aucun doute de personnification. Gérer des milliers de clients et tous les satisfaire est un véritable travail de professionnel. Les connaître est un travail de courtier.

Si vous êtes d’accord avec cette idée, alors n’hésitez pas à placer votre argent dans votre banque. Vous trouverez surement chaussure à votre pied et bénéficierez d’un conseil pertinent. Pour le reste préférez alors un courtier indépendant.

 

Le courtier indépendant

Si les courtiers indépendants (n’appartenant pas à une banque) ont commencé à fleurirent sur la toile c’est pour une raison plutôt simple à comprendre : Les clients d’une banque ont l’impression d’être un numéro de compte parmi tant d’autres, alors que chez un courtier vous êtes connu par votre nom de famille et vos conseillers connaissent votre parcours financier. Ils savent qui vous êtes, connaissent votre appétence face aux risques et s’intéresse régulièrement à votre bilan patrimonial.

En bref, un courtier vous connait bien financièrement et humainement. De plus, pour se faire une place sur le marché financier, le courtier aura tendance à proposer des tarifs et prix vraiment intéressants, proche de 0 et souvent même gratuit. C’est par exemple le cas du courtier en ligne Ferless Conseil qui ne retient par exemple aucuns frais d’entrée sur l’ouverture d’une assurance vie fonds en euro.

Enfin, les courtiers ayant moins de clients sont plus facilement joignables par téléphone ou par email et ils ne manqueront pas de passer du temps avec vous pour échanger au sujet de votre épargne.

Petit rappel, le courtier n’est en aucun cas lié en exclusivité et contractuellement à une compagnie d’assurance précise, ce qui lui offre la possibilité de commercialiser plusieurs contrats de placement. Il peut ainsi offrir l’accès à une multitude de contrat présentant des fonds et des assurances différentes.

 

Nous espérons que vous en savez maintenant beaucoup plus sur les courtiers et que vous pourrez faire la différence plus facilement entre un plan d’épargne dans une banque et un plan d’épargne chez un courtier. N’hésitez pas à partager cet article avec vos proches si celui-ci vous a intéressé et vous pouvez en plus nous aider en cliquant sur les étoiles jaunes ci-dessous.

Rendez-vous prochainement sur Nouvelle Épargne.

 

 

Articles conseillés:

Courtier en assurance-vie en ligne : Comment choisir ?
5 (100%) 4 votes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here