Ces dernières années, de nouvelles offres ont bouleversé le marché bancaire des professionnels avec les néo-banques et les comptes sans banques physiques. Les professionnels les adoptent de plus en plus, surtout les micro-entrepreneurs. Revue de détails.

 

Sommaire de cet article

  1. L’évolution des comptes bancaires pour les pros
  2. Depuis 2007, fin du monopole des banques traditionnelles
  3. Les nombreux atouts des néo-banques
  4. Les néo-banques s’ouvrent vers les entrepreneurs
  5. Les néo-banques adaptées pour les petites structures
  6. Les démarches à effectuer pour ouvrir un compte professionnel sans banque
  7. Un service ouvert même aux interdits bancaires

 


L’évolution des comptes bancaires pour les pros

 

Les mutations technologiques de ces dernières années ont eu un impact fort dans la société. De nombreux secteurs de l’économie se sont transformés. C’est le cas du secteur bancaire. On assiste à une dématérialisation grandissante des services proposés aux particuliers comme aux professionnels. Mais, de nombreuses entreprises déplorent, malgré tout, le manque de souplesse et de réactivité des banques traditionnelles et se tournent de plus en plus vers d’autres alternatives avec les néo-banques, proposant une offre totalement digitales.

Selon le statut d’une entreprise, posséder un compte bancaire professionnel n’est pas une obligation mais, il est souhaitable d’avoir un compte spécifique pour son activité. Cela assure une distinction entre le patrimoine personnel et le patrimoine professionnel. Établir un compte bancaire dans un établissement traditionnel est souvent long et contraignant. Depuis plusieurs années, les néo-banques, 100 % mobiles, offrent la possibilité d’ouvrir un compte professionnel rapidement depuis un PC ou un smartphone. Une offre particulièrement séduisante pour les jeunes entrepreneurs férus de nouvelles technologies.

 


Depuis 2007, fin du monopole des banques traditionnelles

 

La « directive sur les services de paiement » (DSP 1) est une législation de l’Union européenne, qui date de 2007, concerne les modes de paiements. Ce texte a mis fin au monopole des banques traditionnelles : des acteurs innovants ont pu émerger et proposer des offres de compte courant, à coûts réduits et avec une bonne qualité de services.

 


Les nombreux atouts des néo-banques

 

Une néo-banque propose des services en ligne, surtout sur les mobiles et sans établissement bancaire physique. Les services offerts habituellement sont simples :

  • Un compte bancaire
  • Des moyens de paiements physiques et virtuelles (cartes bancaires)
  • La consultation de compte
  • L’émission et la réception de virements.

Ces banques mobiles possèdent de nombreux avantages et notamment des prix ultra compétitifs. En effet, grâce à des coûts fixes réduits, les comptes pro(s) des néo-banques sont souvent moins chers que ceux ouverts dans des établissements bancaires physiques. C’est un argument de taille, surtout quand on ouvre une entreprise et que l’on surveille ses charges fixes.

ouvrir-un-compte-pro-dans-une-neo-banque-business

De plus, les néo-banques appliquent une vraie transparence sur les prix. Les clients n’ont pas de surprises avec les établissements 2.0 parce qu’ils appliquent très peu de frais cachés.

Les applications mises à disposition par les banques mobiles sont très fonctionnelles, ergonomiques et d’une grande simplicité d’utilisation. Les équipes chargées de leur mise au point ont passé énormément de temps à étudier ce qui était fait et à innover sur la conception de nouvelles app mobiles. Elles relèguent, souvent derrière elles, les applications des banques traditionnelles.

Bref, la gestion en ligne permet une rapidité d’exécution et déleste des déplacements en agence physique, souvent chronophages et synonymes longue attente. De plus, un service téléphonique est accessible à des plages horaires plus étendues que celui des banques traditionnelles et là, plus besoin de patienter debout …

 


Les néo-banques s’ouvrent vers les entrepreneurs

 

Alors ce service de compte pro sans banque est-il adéquat pour les entreprises ? Les néo-banques sont restées, durant une longue période, réservées plutôt aux particuliers. Plusieurs banques mobiles ne permettent d’ailleurs pas d’ouvrir un compte pro, encore aujourd’hui.

Mais aujourd’hui, quelques néo-banques cherchent à s’orienter vers les micro-entrepreneurs, les artisans et professions libérales… L’offre est encore faible pour les personnes morales : SAS, EURL, SARL, etc…

De nombreux entrepreneurs sont encore contraints d’avoir un compte dans une banque traditionnelle et doivent faire de nombreuses démarches en agence pour par exemple relever un plafond de carte ou obtenir un historique de transaction supérieur à trois mois.

 


Les néo-banques adaptées pour les petites structures

 

Un compte professionnel sans banque est une bonne option pour les structures de petites tailles comme les TPE ou les travailleurs indépendants, car ils ont des besoins limités. Le marché est d’ailleurs important puisque la France compte près de 3 millions d’entrepreneurs indépendants, d’après une étude du Haut Conseil pour le financement de la protection sociale (HCFiPS). 300 000 de ces entrepreneurs sont âgés de moins de 30 ans. Le marché présente de belles perspectives avec ce segment particulièrement ouvert aux nouvelles technologies de la banque et de la finance. Quotidiennement, près de 1 000 structures indépendantes voient le jour ! Ce sont les forces vives de l’économie française.

L’entrepreneur ne doit pas hésiter à répertorier ses priorités afin de trouver le compte le plus adapté sur le marché. Il existe par exemple des comparateurs bancaires pour connaitre de manière très fine les différentes offres pro(s) disponibles. Si l’entreprise a des besoins plus larges, comme des financements, l’offre des néo-banques sera alors plus réduite.

 


Les démarches à effectuer pour ouvrir un compte professionnel sans banque

 

Crée un compte professionnel dans une néo-banque se fait simplement et rapidement. En général, moins de dix minutes suffisent ! Il faut aller sur le site ou bien télécharger l’application mobile. Puis, les démarches se réalisent en ligne. Les néo-banques pro ne demandent qu’un nombre très réduit de documents. La plupart du temps, les entrepreneurs doivent fournir :

 

  • Une pièce d’identité valide
  • Les statuts certifiés conformes de la société entreprise ou association (cela ne s’applique pas pour les micro-entrepreneurs)
  • Un justificatif de domicile
  • Un justificatif de domiciliation du siège social de votre entreprise (cela n’est pas valable pour les micro-entrepreneurs)

Pour les sociétés en phase de création, il est possible de créer un compte professionnel dans une banque mobile et de réaliser le dépôt de capital social initial. Dès que l’argent est versé à la néo-banque, il faut patienter 3 à 5 jours pour disposer du certificat de dépôt. C’est avec ce sésame que l’entrepreneur peut valider l’immatriculation de l’entreprise auprès des services du greffe du tribunal de Commerce. Le dépôt de capital s’effectue bien plus rapidement avec une néo-banque, par rapport à un établissement traditionnel.

 


Un service ouvert même aux interdits bancaires

 

Enfin, les professionnels qui sont interdits bancaires ont aussi la possibilité d’ouvrir un compte pro sans banque pour leur société. Les néo-banques et les banques en ligne pourront répondre à cette demande particulière.

En établissant un compte professionnel, l’entrepreneur pourra bénéficier des nombreux services offerts par ces banques nouvelle génération.

Nous espérons que cet article vous aura apporté les réponses que vous souhaitiez. N’hésitez pas à nous poser vos questions et à partager ce texte avec vos proches. Vous pouvez aussi nous aider en cliquant sur les étoiles jaunes ci-dessous.

A très bientôt sur Nouvelle Épargne.

 

Articles connexes :

Les banques en ligne

Comparateur Bancaire - Particuliers

⬇️ Comparez gratuitement les banques en ligne ⬇️

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.